Le papillon de l\'espoir

Le papillon de l\'espoir

Ma pauvre société

Ma pauvre société,

Ma pauvre société, comme tu es malade

Tes valeurs s'en sont allées et

Tu as construit tes remparts

Avec tes vigiles tu gardes l'irréel

Tu veux te protéger

De quoi as tu si peur ?

Tu nous emprisonnes à cause d'elle

Mais les barreaux que tu ériges

Ne m'empêchent pas de voir la lumière

Ton brouillard est si épais

Mais mon coeur est en paix

Tes roses ont leurs épines

Mon âme est dans les nuages

Tu essaies de me faire du mal

De m'amoindrir, de me casser

Pour ta tranquillité tu ne vois que ça

La mienne se trouve avec les anges

Où plus rien ne m'atteint

Entre l'ombre et la lumière

Mon rêve part à la dérive

La vague a tout charrié

J'ai le coeur qui tressaille

Le mien est chaud et lumineux

Ton écho renvoie les cris

De tous ces conflits que tu tolères

Le mien renvoie ma colère envers toi

Entre le dit et le non dit

Ta pression est affolante

Ce n'est plus ici que je trouverai la paix

Tu juges et tu condamnes

Tes murs sont pleins de cette souffrance

Tes mains sont pleines de sang

Ton visage est plein de larmes

L'enfer ma société c'est ici que je le vis

Dans la prison de l'incompréhension

Dans la froideur de ton regard et de tes morgues

 

 

 

Marie-Claire



15/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres